Pédagogie libertaire ( Invariants de la )
Hugues Lenoir

La pédagogie libertaire n’est pas qu’une suite de principes émancipateurs, elle est aussi une pratique sociale déjà anciennes et qui a fait ses preuves en termes d’accès au savoir. Suite à de nombreuses lectures et à une longue pratique en formation des adultes, m’inspirant des 21 invariants définit par Freinet en 1964, il m’a été possible d’en repérer quelques invariants de la pédagogie autogestionnaire.

Ils permettent non seulement la mise en œuvre d’une pédagogie alternative et émancipatrice mais surtout dans faire apparaître quelques clés indispensables et peut-être indépassables [1]. Ils complètent et éclairent l’article pédagogie libertaire.

-  Invariant no 1 : Être rationnelle et développer l’esprit scientifique, favoriser la recherche de la preuve.-
-  Invariant no 2 : Être émancipatrice et permettre à chacun de devenir une personne équilibrée et épanouie dans toutes ses dimensions. De devenir une personne fière et libre.

Assurer la liberté pour apprendre


- Invariant no 3 : Encourager l’expérience, la découverte et les projets.
- Invariant no 4 : Mettre la personne au centre de ses apprentissages afin de lui permettre de se réaliser.
- Invariant no 5 : Inciter à développer son autonomie et son esprit critique, favoriser le doute.
- Invariant no 6 : Offrir à la personne tous les moyens afin d’être sans jamais devoir être.
-  Invariant no 7 : Favoriser le papillonnage (la découverte) afin de permettre une libre orientation personnelle et professionnelle.
- Invariant no 8 : Assurer la liberté pour apprendre (rythme, modalités, contenu, supports, etc.).
- Invariant no 9 : Ouvrir les lieux d’apprentissage à toutes les compétences et volontés extérieures (adultes, gens de métiers, etc.).
- Invariant no 10 : Développer la pédagogie intégrale et les liens entre pratique et théorie.
- Invariant no 11 : Développer les pédagogies actives et donner sens aux savoirs.
- Invariant no 12  : Faciliter et promouvoir la coopération et l’entraide dans le collectif d’apprenant·es.
-  Invariant no 13 : Inciter à la confrontation des idées, à l’écoute et au respect d’autrui.
- Invariant no 14 : Refuser les notes et les classements qui ne visent qu’à instaurer et à entretenir, voire créer, des hiérarchies entre les personnes.
- Invariant no 15 : Combattre toute forme de coercition et de violence physique, psychique ou symbolique envers les apprenant·es.
- Invariant no 16 : Assumer la mixité et la co-éducation au sens de Ferrer, donc de sexe, d’âge, de culture, d’origines géographiques et sociales, etc.
- Invariant no 17 : Inciter à l’autodirection (choix des apprentissages), à l’auto-organisation (choix des temps et des environnements physiques et humains pour apprendre), à l’auto-évaluation pour se jauger (mesurer ses avancées dans les connaissances).
-  Invariant no 18 : Voir ci-dessous.

Du côté des appreneurs et des appreneuses

-  Invariant no 19  : Développer une posture facilitatrice au sens de Carl Rogers, c’est-à-dire accepter d’être une ressource pédagogique parmi d’autres.
- Invariant no 20 : Réduire et tendre à faire disparaître l’asymétrie pédagogique (inégalité maître-élève).
- Invariant no 21 : Renoncer à la tentation de la toute-puissance.
- Invariant no 22 : Garder à l’esprit le lien toujours possible entre savoir et pouvoir.
- Invariant no 23 : Accepter de ne pas être indispensable et favoriser l’auto-organisation des apprenant·es.
-  Invariant no 24 : Se définir comme un compagnon d’apprentissage plutôt qu’un guide indispensable.
- Invariant no 25 : Veiller à la trans et l’interdisciplinarité et aux liens entre les savoirs (polytechnie).
- Invariant no 26 : Veiller par le dialogue et l’expérimentation à la qualité des concepts et des acquisitions de connaissances dans tous les domaines.
-  Invariant no 27 : Favoriser l’appétence à l’éducation à tous les âges de la vie.
-  Invariant no 28 : Faire du désir d’émancipation de l’autre un principe absolu.
- Invariant no 29 : Favoriser l’intelligence collective et la coopération des idées.
-  Invariant no 30 : Œuvrer à l’autogestion pédagogique.
-  Invariant no 31 : Ne mettre aucun frein à la réalisation de soi, à l’autogestion de soi.
- Invariant no 32 : Soutenir le principe de l’éducabilité cognitive et de l’égalité des intelligences.

Au-delà du rappel de ces quelques principes de la pédagogie libertaire, l’intention de ses promoteurs est tout simplement (invariant no 18) : par la liberté et l’éducation, permettre à l’individu libre de s’autoconstruire afin de (se) penser et d’agir librement.

Hugues Lenoir